Architectes et peintres italiens à Saint-Pétersbourg ou les relations artistiques russo-italiennes au temps des tsars

Conférence de Christian FURIA
jeudi 10 avril, à 20h30, à la Commanderie Saint Jean

Le 02 avril 2013, le journal italien  «  La Repubblica » écrivait : « De Domenico Trezzini (en fait originaire du Tessin) à Antonio Rinaldi et Giacomo Quarenghi, tout en passant par Francesco Bartolomeo Rastrelli, l’architecte de Catherine II la Grande, Saint – Pétersbourg fut dessinée par de grands architectes italiens. De l’Ermitage au splendide palais de Tsarskoe Selo, résidence d’été de Catherine, de l’île des lièvres d’où la ville prit corps, à partir des premières années du XVIIIème siècle, de par la volonté de Pierre le Grand, qui voulait une nouvelle capitale sur le bord de la Baltique, jusqu’aux palais néo – classiques de la fin du même siècle, la cité parmi les plus belles du monde fut créée par de grands architectes italiens qui, au niveau du 70ème parallèle, vont donner forme au baroque et au néo-classicisme russes. »

Bien sûr, ce qu’affirme la « Repubblica » est tout fait exact, mais est en dessous de la vérité parce qu’à côté des architectes sont venus travailler à St-Pétersbourg à la même période de nombreux peintres, et les relations artistiques entre l’Italie et le Russie se sont poursuivies pendant une grande partie du XIXème siècle. Ce sont les différentes interventions de ces artistes qui font l’objet de la conférence du 10 avril.

Ce contenu a été publié dans Conférences, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.