Aïda, ou l’aventure exotique de Verdi

conférence de Patrick Favre-Tissot
Jeudi 17 avril, à 20h30 à la Commanderie Saint-Jean

Après la création de Don Carlos, Giuseppe Verdi est parvenu à une telle renommée que seules des circonstances exceptionnelles peuvent l’inciter à reprendre la plume. Prévoyant l’ouverture du Canal de Suez, le Khédive Ismaïl Pacha souhaite couronner l’événement par l’inauguration de l’Opéra du Caire. Contacté par l’égyptologue Auguste Mariette, le compositeur italien accepte, au terme de longues tractations, d’écrire Aida. Œuvre à grand spectacle, cultivant à plaisir les effets colossaux, Aida surprend dans les scènes intimistes. La présente conférence permettra aux auditeurs de comprendre aisément pourquoi l’écriture musicale atteint ici des sommets : dans le traitement des périlleuses parties solistes mais aussi dans la polyphonie des chœurs magistraux ou d’une orchestration raffinée. Innovant dans moult procédés, Verdi s’ouvre à l’orientalisme et signe une réalisation qui anticipe d’un demi-siècle l’esprit des grands films péplums hollywoodiens. A juste titre, Aida acquiert dès sa création une popularité sans faille, conduisant les foules à remplir les plus vastes salles du monde !

À la fin de la conférence, Patrick Favre-Tissot dédicacera son ouvrage sur « Giuseppe Verdi ».

Ce contenu a été publié dans Conférences. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.