Comme un goût d’Italie à la Bâtie d‘Urfé…

2022-06-06 La Bâti d'Urfé - PommiersLes membres de la Dante attendent que soit organisé un nouveau voyage en Italie, après celui de l’automne dernier à Arezzo.  Pour tromper leur impatience, l’association leur a proposé, le lundi 6 juin, une escapade au Château de La Bâtie d’Urfé, dans la Loire, où l’influence italienne est partout présente.  En effet Claude d’Urfé, élevé à la cour de France, ayant participé aux guerres d’Italie, intime de François I, fait de son château du Forez, au bord du Lignon, un joyau de la Renaissance française dans un style italianisant, notamment dans le décor de fresques de la chapelle et dans la salle des rocailles qui a rappelé aux participants au voyage de la Dante à Stresa de l’été 2019 la grotte d’Isola Bella des Iles Borromées. Claude d’Urfé qui possédait une remarquable bibliothèque est le grand-père d’Honoré d’Urfé, auteur du premier roman-fleuve de la littérature française (plus de 5000 pages !), roman pastoral dont Alain Bosdecher, professeur agrégé de lettres et secrétaire de l’association Guillaume Budé donna un bref résumé, ce qui permit de comprendre le sens des tapisseries inspirées du roman décorant le château. Après un repas pris au restaurant « Le Savigny », l’après-midi fut consacrée à la visite du Prieuré cistercien de Pommiers, dont les charpentes en bois furent particulièrement admirées, ainsi que de l’église romane attenante à l’acoustique exceptionnelle. Une journée culturelle, certes, mais aussi amicale qui a donné l’occasion aux membres de la Dante de se retrouver après la longue parenthèse imposée par le Covid.

2022-06-06 La Bâti d'Urfé - Pommiers

Le groupe de la Dante sur la terrasse de Pommiers.

 

 

Ce contenu a été publié dans Visites, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.