Bibliothèque

La bibliothèque est située dans les locaux de l’école Michelet, elle est ouverte en principe les jours suivants  (hors vacances scolaires): lundi de 18h à 18h45– mardi de 17h15 à 18h40-  jeudi de 17h45 à 18h15 – vendredi de 17h45 à 18h15.

Vous pouvez aussi téléphoner au 04 71 03 57 68 pour prendre rendez-vous.

    Nouveautés septembre 2018

    CampanaJean-Luc Dousset : Gianpietro Campana

    Giovanni Pietro Campana n’est pas un collectionneur. Il est le Collectionneur ! Né à Rome en 1808, cet aristocrate italien, devenu directeur du mont-de-piété de sa ville natale en 1833 a constitué en moins de trente ans la plus importante collection d’antiquités et d’œuvres d’art jamais réalisée ! L’anticomanie le dévore !

    brunetti 3 actesDonna Leon : Brunetti en trois actes

    Quel triomphe ! Sous une pluie de roses jaunes, la cantatrice Flavia Petrelli est acclamée par le public de La Fenice. Ces roses, la soprano les reconnaît : elle en reçoit par centaines depuis le début de sa tournée. Troublée par ces cadeaux, Flavia craint pour sa sécurité. Surtout lorsqu'une jeune chanteuse est attaquée. Entre passion dévorante et jalousie maladive, le dernier acte s'annonce mortel.

    amica genialeElena Ferrante : L'amica geniale

    L'amica geniale comincia seguendo le due protagoniste bambine, e poi adolescenti, tra le quinte di un rione miserabile della periferia napoletana, tra una folla di personaggi minori accompagnati lungo il loro percorso con attenta assiduità. L'autrice scava intanto nella natura complessa dell'amicizia tra due bambine, tra due ragazzine, tra due donne, seguendo passo passo la loro crescita individuale, il modo di influenzarsi reciprocamente, i buoni e i cattivi sentimenti che nutrono nei decenni un rapporto vero, robusto. Narra poi gli effetti dei cambiamenti che investono il rione, Napoli, l'Italia, in più di un cinquantennio, trasformando le amiche e il loro legame.

    amica geniale audioElena Ferrante : Audiolivre

    L' amica geniale letto da Anna Bonaiuto

    un colpo all'altezzaMargherita Oggero : Un colpo all'altezza del cuore

    A Torino, quella mattina, fa un freddo cane e c'è aria di neve. Mentre sta andando a scuola, senza quasi aver tempo di capire cosa accade, la prof Camilla Baudino si ritrova testimone di un brutale regolamento di conti: all'incrocio tra due centralissime vie della città una moto si affianca a un'auto e con un colpo di pistola il centauro uccide il conducente della macchina, per poi sparire nel traffico.

    Trois guides :

    guide italieItalie:

    TyrolTyrol

    2507214_voir sardaigne_couv@001.inddSardaigne


    Nouveautés mai 2018

    L-Italie-c-est-toujours-bienCorinne Desarzens :L'italie c'est toujours bien Ce livre n’est pas un livre. C’est une valise. C’est une promenade. Une promenade buissonnière autour de l’étrange Annonciation (vers 1532) de Lorenzo Lotto. Une promenade faussement savante qui s’incline toujours devant le détour, l’impulsion, la délectation. Quelques jours dans la région des Marches sur les traces de ce peintre nomade, sur le mystère d’un chat tigré, sur le plaisir, chaque fois renouvelé, de se trouver en Italie, sur l’art de voyager léger. Que jeter ? Que garder ? Pour arriver à la question ultime. Que faire de sa propre carcasse ? Servi par une écriture incisive et précise, ce roman de Corinne Desarzens, qui nous balade entre l’aéroport Fiumicino à Rome, Venise et la région des Marches, s’apprécie par son sens du détail qui incite le lecteur à avoir celui de l’observation.

    Giuseppe Di Piazza : La nuit appartient aux amants La-nuit-appartient-aux-amants_2141

    Chronique d’une obsession dans une ville rongée par la mafia. À Palerme, en 1984, un jeune journaliste ambitieux, surnommé « Sansommeil » par ses proches en raison de ses fréquentes insomnies, enquête sur le meurtre d’une prostituée de luxe. Vera, originaire de Prague, a été retrouvée sauvagement battue et défigurée à l’acide avant de mourir de ses blessures. Bientôt, le journaliste et son acolyte photographe sont chargés de couvrir un nouveau meurtre.

    Une-Affaire-personnelleBeppe Fenoglio : Une affaire personnelle et autres récits

     

     

    Maudit printempsAntonio Manzini : Maudit printemps

    Chiara Breguet, héritière d’une riche famille d’industriels du Val d’Aoste, étudiante brillante admirée de ses pairs, n’a plus donné de ses nouvelles depuis plusieurs jours. Persuadé que cette disparition est inquiétante, Rocco Schiavone se lance dans une course contre la montre pour sauver la jeune femme et découvrir ce que dissimule la façade impeccable de ce milieu nanti. Pendant ce temps, la neige tombe sur Aoste en plein mois de mai, et cette météo détraquée ne...

    être en vieCristina Comencini : Etre en vie. « Qu'est-ce que ça veut dire être en vie ?? Pour moi, c'est comme une chanson, vous la savez par coeur, elle vous semble stupide, toujours la même, tout le monde la connaît, mais quand il vous arrive de la chanter à nouveau, elle vous donne le frisson? »Caterina vit à Rome, a un travail qu'elle aime, un mari et deux enfants. Un destin inespéré pour la petite orpheline de Campanie.Quand les corps sans vie de sa mère adoptive et de son compagnon, Sebastiano, sont retrouvés dans une chambre d'hôtel à Athènes, Caterina décide de s'y rendre, seule.

    La-vie-parfaite_1336Sylvia Avallone : La vie parfaite

    Le matin de Pâques, Adele quitte le quartier de Labriola et part accoucher, seule. Parce que l’avenir n’existe pas pour les jeunes nés comme elle du mauvais côté de la ville, parce qu’elle n’a que dix-huit ans et que le père est en prison, elle envisage d’abandonner son bébé. À une poignée de kilomètres, dans le centre de Bologne, le désir inassouvi d’enfant torture Dora jusqu’à l’obsession. Autour de ces deux femmes au seuil de choix cruciaux, gravitent les témoins de leur histoire. Et tous ces géants fragiles, ces losers magnifiques, cherchent un ailleurs, un lieu sûr, où l’on pourrait entrevoir la vie parfaite.

    mademoisell trollGiovanni Guareschi : L'extravagante mademoiselle Troll

    Clotilde Troll est connue comme la plus belle et la plus excen-trique des héritières de Nevaslippe, la plus exaspérante aussi aux yeux du comte Filimario Dublé qui, lui, passe pour le plus riche et le plus têtu de la ville.

    petites vertusNatalia Ginzburg : Les petites vertus

    Publié en 1962, Le piccole virtù est un livre charnière dans l'oeuvre de Natalia Ginzburg. Connue pour ses romans, dans ce premier livre d'essais, Natalia Ginzburg, dont l'écriture est essentiellement attachée aux faits, aux gestes, aux voix et aux cadences, reste fidèle à elle-même : la recherche de l'essentiel est toujours concrète, toujours incarnée, les expériences morales prennent un sens physique - elle reste dans la narration qu'il s'agisse d'énoncer une pensée générale ou un jugement sur l'existence.

    CamilleriAndrea Camilleri :

    • La lune de papier
    • Le sourire d'Angelica
    • Une lame de lumière
    • La patience de l'araignée
    • La démission de Montalbano

    Nouveautés Mars 2018

    la revenueDi Pietrantonio : La revenue

    " Je n'ai pas prononcé son nom pendant des années. Tout ce temps-là le mot maman est resté tapi au fond de ma gorge, comme une couleuvre qui refuse de sortir... J'étais la Revenue. Je m'exprimais dans une autre langue et j'ignorais à qui me rattacher. "           À treize ans, la narratrice apprend brutalement qu'elle n'est pas la fille de ceux qui l'ont élevée.

    Rumiz : La légende des montagnes qui naviguentla légende des montagnes

    "Parti pour m'échapper du monde, j'ai fini, au contraire, par en trouver un autre." Huit mille kilomètres au fil des Alpes et des Apennins, cette colonne vertébrale de l'Europe. Paolo Rumiz nous embarque pour un voyage au long cours... De la baie de Kvarner en Croatie jusqu'au Capo Sud italien, il chevauche les deux grands ensembles montagneux de l'Europe, passant par les Balkans, la France, la Suisse et bien sûr l'Italie. Parti de la mer, il arrive à la mer. Son récit navigue sur les cols et sommets

    une voixCamilleri : Une voix dans l'ombre

    Rude journée pour le commissaire Montalbano : d'abord agressé dans sa cuisine par un poulpe haineux, il l'est ensuite dans sa voiture, à coups de clé à molette, par un jeune chauffard. Étrange coïncidence, la compagne de son agresseur est retrouvée assassinée peu après.
    Pendant ce temps, un directeur de supermarché est victime d'un cambriolage, mais ce dernier paraît surtout terrorisé par la possible réaction de ses propriétaires – en l'occurrence la mafia.

    Melandri : Eva dortEva dort

    Mille trois cent quatre-vingt-dix-sept kilomètres. Eva voyage en train depuis son Tyrol du Sud natal jusqu'en Calabre pour rendre visite à Vito, disparu de sa vie trop tôt. Durant ce trajet du nord au sud de l'Italie, de sa région frontalière et germanophone au Sud profond, c'est toute son enfance et l'histoire de sa mère Gerda qui défilent dans sa tête. Celle-ci, fille-mère, était parvenue à mener une prestigieuse carrière de chef cuisinière quand elle rencontra un sous-officier des carabiniers luttant contre le mouvement indépendantiste, Vito...

    terres promisesAgus : Terres promises

    La terre promise. Chacun des personnages de ce roman la cherche. Pour Raffaele, juste après la guerre, elle se situe sur le Continent. D’abord à Gênes, où va le suivre Ester sa jeune épouse sarde, puis à Milan. Mais bientôt, alors que leur fille Felicita a enfin réussi à se faire des amies, c’est Ester qui a le mal du pays. Elle qui voulait tant fuir son village, le voit, avec la distance, comme un eldorado. Alors la famille y retourne. Pas forcément pour le meilleur…

    Murgia : Accabadoraaccabadora

    Dans un petit village sarde, la vieille couturière, Tzia Bonaria, accueille chez elle Maria, " cédée " bien volontiers par une veuve d'humbles origines. Elle offrira à sa " fille d'âme " son métier et des études, choix audacieux pour une femme dans cette Sardaigne des années cinquante.   Maria grandit entourée de soins et de tendresse; mais certains aspects de la vie de Tzia Bonaria la troublent, en particulier ses mystérieuses absences nocturnes. Elle ignore en effet que la vieille couturière est, pour tous ses concitoyens, l' accabadora, la " dernière mère ".


    Nouveautés janvier 2018

    Classé sans suiteClaudio Magris Classé sans suite

    Trieste, 1945. Un original collecte des armes et les expose pour qu’elles deviennent des reliques. Un grand roman d’histoire humaniste.

     

    l'enfant perdueElena FERRANTE   L'enfant perdue

    Que vaut "L'enfant perdue", le tant attendu 4e et dernier tome de "L'Amie prodigieuse" d'Elena Ferrante ? France inter le masque et la plume

     

    L'universite-de-RebibbiaGoliarda SAPIENZA  L'Université de  Rebibbia

    L’Université de Rebibbia est le récit du séjour que fit Goliarda Sapienza dans une prison en 1980. Moment critique dans la vie de l’auteur: après s’être consacrée de 1967 à 1976 à l’écriture du monumental roman L’Art de la joie et avoir fait face à un refus général des éditeurs italiens, c’est une femme moralement épuisée qui intègre l’univers carcéral de Rebibbia, la plus grande prison de femmes du pays. Pour un vol de bijoux qu’il est difficile d’interpréter : aveu de dénuement ? Acte de désespoir ? N’importe.
    Comme un pied de nez fait au destin, Goliarda va transformer cette expérience de l’enfermement en un moment de liberté, une leçon de vie. Elle, l’intellectuelle, la femme mûre, redécouvre en prison – auprès de prostituées, de voleuses, de junkies et de jeunes révolutionnaires – ce qui l’a guidée et sauvée toute sa vie durant : le désir éperdu du monde.


    Nouveautés décembre 2017

    vichi commissaire

    Marco Vichi : Le commissaire Bordelli

    Florence, été 1963. Le commissaire Bordelli est appelé dans une somptueuse villa dont la propriétairene donne plus de nouvelles. Il trouve la vieille femme inanimée sur son lit, ayant succombé apparemment à une violente crise d'asthme.  Mais, devant cette scène trop parfaite, le doute s'installe rapidement, et les analyses médicales vont venir confirmer qu'il s'agit d'un meurtre.  Bordelli mène l'enquête, aidé du jeune Piras et entouré de personnages hauts en couleur ? Diotivede, le médecin légiste ; Dante, le frère de la défunte, scientifique génial et excentrique ; Botta, voleur et cuisinier hors pair ; Rosa, prostituée au grand coeur?
    Désabusé, nostalgique, solitaire, mais gourmand et bon vivant, le commissaire se meut dans une Florence déserte écrasée par une chape de chaleur, au volant de sa Coccinelle et poursuivi par ses souvenirs de la guerre et de la Résistance.  Atmosphérique, plein d'esprit, ce roman aux accents chandlériens entraîne le lecteur à la découverte d'une ville et de ses méandres, d'une époque délicate mais surtout d'un héros subtil et attachant. Une pépite.

    Vichi_Une-sale-affaireMarco Vichi : Une sale affaire

    Avril 1964, le ciel gris sur Florence ne présage rien de bon. Deux fillettes sont retrouvées assassinées, chacune porte des marques d’étranglement et de morsures. Aucun indice, aucune trace, aucun suspect, le commissaire Bordelli piétine. Et pour ne rien arranger, son ami Casimiro s’est évanoui dans la nature après d’étranges découvertes. Les deux affaires sont-elles liées ?

    Comme à son habitude, Bordelli est entouré de personnages hauts en couleur : le jeune Piras qui apprend le métier auprès de lui ; Diotivede, le vieux médecin légiste au visage enfantin ; Toto, le merveilleux et bavard cuisinier ; Rosa, l’ancienne prostituée et plus chère amie… Entouré mais toujours solitaire et nostalgique, désabusé mais aimant la vie, là sont bien les paradoxes de ce héros attachant que le lecteur sera ravi de retrouver – ou de découvrir.

    Manzini piste noireAntonio Manzini : Piste noire

    Séducteur, corrompu, sarcastique, Schiavone est aussi antipathique qu’attachant. Le genre de héros qu’on adore détester…

    Le commissaire Rocco Schiavone est romain jusqu’au bout des ongles : snob, macho et ronchon, il est doté d’un humour noir dévastateur. Muté à Champoluc dans le val d’Aoste, il vit son départ en province comme un exil. À son corps défendant, il doit quitter sa paire de Clarks adorée pour porter de répugnants après-ski et considère ses nouveaux collègues comme des ploucs.
    Peu après son arrivée, on trouve le cadavre d’un homme sur une piste de ski, écrasé sous une dameuse. Accident ou meurtre? Quand le médecin légiste découvre un foulard dans la gorge de la victime, le doute n’est plus permis. Schiavone se plonge alors dans une enquête rocambolesque, freiné par son ignorance, voire son mépris, de la région et de ses usages. Mais certains habitants de cette vallée hostile et glaciale trouvent grâce à ses yeux. Notamment une habitante : la somptueuse Luisa Pec…

    Manzini froid commeAntonio Manzini : Froid comme la mort

    Rocco Schiavone a une nouvelle affaire sur les bras, et il est bien décidé à la régler presto.
    Ester Baudo est retrouvée morte dans son salon, pendue. Le reste de l’appartement a été saccagé, et ce qui semble à première vue être un suicide se révèle vite un meurtre. On fait appel à Rocco Schiavone, ce drôle d’inspecteur, amateur de joints matinaux et de jolies femmes. Dans la petite ville grise et froide d’Aoste, il croise et interroge les proches de la victime. Il y a Patrizio le mari, Irina, la femme de ménage biélorusse à l’origine de la découverte du cadavre, ou encore celle qui semble avoir été la seule amie de la défunte, Adalgisa. Si la vie de la victime se dessine peu à peu, le mystère reste entier. Qui pouvait bien en vouloir à la calme et tranquille Ester Baudo?
    Cette deuxième enquête de Rocco Schiavone, vice-préfet râleur, macho et doté d’un humour cinglant, ravira les amoureux du commissaire Montalbano, de l’Italie et des polars à l’humour grinçant.

    Les-enfants-de-VeniseLuca di Fulvio : Les enfants de Venise

    « Quand Mercurio s’était jeté dans le canal, Giuditta avait eu la tentation de le retenir. Ou de s’y jeter avec lui. Elle ne voulait pas renoncer à la sensation de sa main dans la sienne. Elle ne voulait pas renoncer à lui. Déjà, les nuits précédentes, dans le chariot, elle avait senti une forte attraction pour les yeux de cet étrange garçon. Qui était-il ? Il n’était pas prêtre, il le lui avait avoué. Quels mots avait-il dits en sautant du bateau ? Elle se souvenait à peine. Sa tête se faisait légère. “Je te retrouverai”, voilà ce qu’il avait dit. »

    La misère radieuse d’une bande d’enfants perdus, la fille secrète d’un médecin sans diplômes, la découverte de l’amour, l’or, le sang, la boue, l’honneur… pour son nouveau roman, Luca Di Fulvio vous emporte à Venise.

    Une intrigue efficace, des dialogues authentiques et des personnages tous plus attachants les uns que les autres... Un roman historique unique.


    Nouveautés Novembre 2017

    Eva dortMille trois cent quatre-vingt-dix-sept kilomètres. Eva voyage en train depuis son Tyrol du Sud natal jusqu'en Calabre pour rendre visite à Vito, disparu de sa vie trop tôt. Durant ce trajet du nord au sud de l'Italie, de sa région frontalière et germanophone au Sud profond, c'est toute son enfance et l'histoire de sa mère Gerda qui défilent dans sa tête. Celle-ci, fille-mère, était parvenue à mener une prestigieuse carrière de chef cuisinière quand elle rencontra un sous-officier des carabiniers luttant contre le mouvement indépendantiste, Vito... Et Eva de se souvenir du destin du Haut-Adige, passé en 1919 de l'Empire austro-hongrois défait à l'Italie, que Mussolini essaya d'italianiser de force.

    Jardin d'été

    Maria Luisa Spaziani

    Jardin d'été Palais d'hiver

    Choix de poèmes 1954-1992

    Les huit montagnes

    Paolo Cognetti

    Les huit montagnes

    « Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus  de nos têtes. »
    Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes.  Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana,  au coeur du val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la  montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers,  puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.
    Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès  de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son  passé – et son avenir.

    Festa di famiglia

    Sveva Casati

    Modignani

    Festa di famiglia

     

     

    la jeune épouseItalie, début du XXe siècle. Un beau jour, la Jeune Épouse fait son apparition devant la Famille. Elle a dix-huit ans et débarque d'Argentine car elle doit épouser le Fils. En attendant qu'il rentre d'Angleterre, elle est accueillie par la Famille. La Jeune Épouse vit alors une authentique initiation sexuelle : la Fille la séduit et fait son éducation, dûment complétée par la Mère, et le Père la conduit dans un bordel de luxe où elle écoutera un récit édifiant, qui lui dévoilera les mystères de cette famille aux rituels aussi sophistiqués qu'incompréhensibles.

    Margherita GuidacciGuidacci M

    Le Retable d’Issenheim

    Neurosuite

    Sibylles

    L’Horloge de Bologne


    Nouveautés mars 2017

    lib_La société du mystèreDominique Fernandez, La Société du mystère

    Au confluent de deux grandes passions de Dominique Fernandez, l’Italie et la peinture, cette autobiographie fictive, véritable roman de cape, d’épée et de pinceau, se situe dans la lignée de Porporino ou les mystères de Naples (Grasset, 1974, prix Médicis), de Dans la main de l’ange (Grasset, 1982, prix Goncourt) et de La course à l’abîme (Grasset, 2003).

    Lib_Rendez-vous-a-positanoGoliarda Sapienza, Rendez-vous à Positano

    Rendez-vous à Positano est un roman d’amour, un texte dédié à une femme et un lieu. Dans l’après-guerre, Goliarda Sapienza découvre un modeste village hors du temps, niché tout près de Naples : Positano. Elle y fait la connaissance d’Erica, une jeune femme qui allait devenir pendant près d'une vingtaine d'années une sœur d’âme. Longtemps après la disparition de son amie, en 1985, l’écrivaine décide de revenir sur cette histoire pour sauver de l’oubli ce qui fut balayé par le destin.
    il profumoRené Boylesve, Il profumo delle isole Borromee

    traduction du livre : Le parfum des Îles Borromées, traduction d'Amedeo Ansaldi, avec les illustrations originales de l'édition française de 1908.

     

    la-fete-du-siecle,M53504Niccolò Ammaniti, La fête du siècle.

    L'Italie de Niccolò Ammaniti ressemble à une grosse fête « bunga bunga ». Les filles sont botoxées jusqu'aux doigts de pieds et les hommes marchent à quatre pattes en cherchant leur pantalon.

    Voyage rome baroquePatrick Barbier, Voyage dans la Rome baroque

    Dans cet essai vagabond, coloré et joyeux, Patrick Barbier nous plonge dans la vie quotidienne de cette Rome pontificale des XVIIe et XVIIIe siècles, théâtre d’un gigantesque bouleversement artistique.

     

    Andrea Camilleri: Des enquêtes du Commissaire Montalbano

    La lune de papier
    La forme de l'eau
    Les ailes du sphinx
    Le champ du potier
    La peur de Montalbano
    L'âge du doute
    Un mois avec Montalbano
    La danse de la mouette
    La chasse au trésor
    Jeu de miroirs


    Nouveautés janvier 2017

    Celle qui fuit et celle qui reste d'Elena Ferrante. La suite de L'amie prodigieuse enfin traduite en français!

    Celle qui fuitAprès L’amie prodigieuse et Le nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste est la suite de la formidable saga dans laquelle Elena Ferrante raconte cinquante ans d’histoire italienne et d’amitié entre ses deux héroïnes, Elena et Lila.

    Pour Elena, comme pour l’Italie, une période de grands bouleversements s’ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s’annoncent, les mouvements féministes et protestataires s’organisent, et Elena, diplômée de l’École normale de Pise et entourée d’universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d’amour et de haine, telles deux sœurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix.


    Nouveautés 2016

    Le pays que j'aime de Caterina BONVICINI

    cvt_le-pays-que-jaime_861Valerio et Olivia grandissent ensemble dans la magnifique villa de la famille Morganti, à Bologne : Olivia est l'héritière des Morganti, de riches entrepreneurs du bâtiment, et Valerio est le fils du jardinier. Après avoir partagé une enfance de rêve, ils ne cessent de se séparer, de se retrouver, puis de se perdre de nouveau. Valerio suit d'abord sa mère à Rome quand celle-ci quitte son père. Plus tard, alors qu'ils sont étudiants, c'est Olivia qui part à Paris pour échapper aux disputes de son clan. Chacun d'eux est animé de forces centrifuges qui les empêchent de poursuivre leur relation, aussi sincère que burlesque. Valerio est ambitieux et poursuit le rêve de devenir magistrat, Olivia, elle, tente désespérément de trouver son chemin. Autour d'eux, c'est toute l'Italie berlusconienne qui tangue comme un bateau ivre et avance inexorablement vers un naufrage tragicomique. Le pays que j'aime parcourt l'histoire italienne récente, de 1975 à 2013, à travers le destin d'un couple, d'une famille et de toute une société. Les répliques fusent dans cette cruelle comédie à l'italienne, menée tambour battant grâce au talent de Caterina Bonvicini.

    La fille dans le brouillard de Donato CARRISI

    la-fille-dans-le-brouillard-donato-carrisiDonato Carrisi, criminologue et auteur italien, est un maître incontesté du thriller. Le Chuchoteur, paru en France en 2010, a été un succès mondial, et depuis, ses parutions sont des best-sellers. Alors, qu’en est-il de La fille dans le brouillard, son dernier titre paru aux éditions Calmann-Lévy ? Retrouve-t-on les intrigues retorses de Donato Carrisi ? L’angoisse qui suinte entre les lignes et les révélations qu’il distille au compte-gouttes ? Les personnages cabossés par la vie, dont il dresse des portraits psychologiques particulièrement dérangeants ? Retrouve-t-on la noirceur qui caractérise ses œuvres ?

    La fille dans le brouillard, c’est l’histoire d’une disparition. À Avechot, dans un petit village Alpin sans histoire, la jeune Anna Lou ne rentre pas chez elle et demeure introuvable la veille de Noël. Issue d’une famille très pieuse, couvée par une mère envahissante, la petite Anna Lou est irréprochable, elle ne brave jamais les nombreux interdits imposés par sa famille. Elle est une jeune fille discrète, pas très jolie, elle ne fait pas de vagues. Personne ne croit à la théorie de la fugue. Rapidement, le village et les autorités sont convaincus qu’elle a été enlevée et qu’un monstre rôde parmi eux… mais qui lui voudrait du mal ? Et pourquoi ?

    Omero, Iliade di Alessandro BARICCOomero-de-baricco

    Questo volume nasce da un grande progetto di rilettura del poema omerico destinato alla scena teatrale (progetto che si compirà nel settembre 2004).
    Alessandro Baricco (forte della consulenza della traduttrice Maria Grazia Ciani) smonta e rimonta l’Iliade creando 24 monologhi + 1, corrispondenti ad altrettanti personaggi del poema e al personaggio di un aedo che ci racconta, in chiusura, l’assedio e la caduta di Troia.
    In questa operazione di rilettura, Baricco "rinuncia" agli dei – notoriamente protagonisti, al pari degli umani, delle vicende legate alla guerra di Troia – e punta esclusivamente sulle figure che si muovono sulla terra, sui campi di battaglia, nei palazzi achei, dietro le mura della città assediata.

    L'amica geniale di Elena FERRANTEcvt_lamica-geniale

    Care lettrici, cari lettori, provate a leggere questo libro e vorrete che non finisca mai.
    Elena Ferrante, con il suo nuovo romanzo, torna a sorprenderci, a spiazzarci, regalandoci una narrazione-fiume cui ci si affida come quando si fa un viaggio con un tale piacevole agio, con un tale intenso coinvolgimento, che la meta più è lontana e meglio è. L’autrice abbandona la piccola, densa storia privata e si dedica a un vasto progetto di scrittura che racconta un’amicizia femminile, quella tra Lila Cerullo ed Elena Greco, dall’infanzia a Napoli negli anni Cinquanta del secolo scorso fino a oggi.

    L’amica geniale comincia seguendo le due protagoniste bambine, e poi adolescenti, tra le quinte di un rione miserabile della periferia napoletana, tra una folla di personaggi minori accompagnati lungo il loro percorso con attenta assiduità.

    Le nouveau nom de Elena FERRANTEcvt_le-nouveau-nom

    Naples, années soixante. Le soir de son mariage, Lila comprend que son mari Stefano l’a trahie en s’associant aux frères Solara, les camorristes qui règnent sur le quartier et qu’elle déteste depuis son plus jeune âge. Pour Lila Cerullo, née pauvre et devenue riche en épousant l’épicier, c’est le début d’une période trouble : elle méprise son époux, refuse qu’il la touche, mais est obligée de céder. Elle travaille désormais dans la nouvelle boutique de sa belle-famille, tandis que Stefano inaugure un magasin de chaussures de la marque Cerullo en partenariat avec les Solara. De son côté, son amie Elena Greco, la narratrice, poursuit ses études au lycée et est éperdument amoureuse de Nino Sarratore, qu’elle connaît depuis l’enfance et qui fréquente à présent l’université.

    L'amie prodigieuse de Elena FERRANTEcvt_lamie-prodigieuse

    Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu'elles soient douées pour les études, ce n'est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l'école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l'envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre. Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s'entraident ou s'en prennent l'une à l'autre.

    La città e la casa de Natalia GINZBURGcvt_la-citta-e-la-casa

    Pubblicato nel 1984, è un romanzo epistolare che racconta la disgregazione della famiglia, la crisi dei ruoli tradizionali, il vuoto drammatico che accompagna la vita dei nostri giorni. La mancanza di virilità, l'assenza della figura paterna, l'insicurezza dei figli compongono i frammenti di un'armonia ormai dispersa in un fitto susseguirsi di eventi spesso drammatici tra Roma, l'Umbria e l'America. Lettera dopo lettera, padri, figli, amici, amanti vengono messi di fronte a se stessi e al loro bisogno di verità. L'autrice ricostruisce le schegge di queste vite e racconta nel consueto stile, asciutto e lirico insieme, la perdita di quel senso di appartenenza che ha il suo simbolo più evidente nella casa: perché «uno le case può venderle o cederle ad altri finche vuole, ma le conserva ugualmente per sempre dentro di sé».

    cvt_le-fromage-et-les-versLe fromage et les vers de Carlo GINZBURG

    Le fromage et les vers commence à dater un peu et pourtant, c’est comme si le temps sur lui n’avait pas de prise. Sans doute faut-il y voir l’effet de l’indépendance d’esprit de son auteur : son oeuvre semble garder, malgré les années, toute son originalité théorique, méthodologique, épistémologique et même esthétique. Le fromage et les vers est un beau livre et qui se lit avec aisance, avec envie ; mieux, qui se dévore. Beauté de l’écriture et plaisir de la lecture qui, loin de se faire au détriment du contenu, se mettent à son service.

    Le fromage et les vers, c’est l’histoire de la petite série des procès intentés au XVIe siècle contre Menocchio, un meunier frioulan, bavard et opiniâtre, remonté contre l’Église et friand de lectures. Au fil du récit, les idées de Menocchio se précisent et traduisent une étonnante vision du monde que Carlo Ginzburg cherche à comprendre et dont il veut trouver les origines.

    L’histoire se lit comme un roman. Plus précisément, comme un roman policier. L’analogie n’est pas de moi, Carlo Ginzburg la fait lui-même dans un autre de ses écrits : comme le détective, le chercheur en sciences humaines ne peut atteindre directement les réalités qu’il se propose d’étudier ; aussi doit-il procéder par indices, par traces (Ginzburg, 1989).


Coup de cœur

    Montedidio

    MontedidioErri De Luca est né à Naples en 1950. Aujourd'hui il vit à la campagne dans les environs de Rome. Il a été maçon, ouvrier; il a appris l'hébreu pour traduire la Bible. C'est un des écrivains les plus lus dans le monde. C'est un sage, un humaniste. Il est aussi un alpiniste émérite.

    Lire la suite